Petits miracles de la vie quotidienne

La tradition du bon pain frais est une routine digne de répétition. Quand Alain Coumont a décidé d’ouvrir sa boulangerie, il se souvint de son père s’exclamant « ce n’est pas mon pain quotidien ». Alain comprit alors qu’il n’avait pas à chercher plus loin les mots qu’ils accrocheraient au-dessus de la porte de sa boulangerie. Bienvenue au « Pain Quotidien », un lieu où le passé rencontre le présent et où le futur se vit aujourd’hui. 

Une affaire de famille

Alain Coumont a été familiarisé avec la beauté de la boulangerie dès son plus jeune âge. Trop petit pour atteindre le comptoir, sa tante Simone l'installait debout sur une chaise afin qu’il puisse la regarder réaliser la pâte à pain. Le dimanche, ils cuisinaient non seulement du pain, mais aussi une douzaine de tartes.

La famille Coumont
Alain et son grand frère

Sa passion pour la cuisine remonte encore plus loin dans l’héritage familiale. Les grands-parents maternels d’Alain étaient propriétaires d’un restaurant près de Liège en Belgique. Alain a même étudié dans la même école d’hôtellerie que son père à Namur en Belgique. Il a suivi ses pas jusqu’à ce que soit arrivé le moment pour lui d’écrire sa propre histoire.  

Impossible perfection parfaitement maîtrisée

En tant que jeune chef à Bruxelles, Alain se mit à la recherche du pain qui lui ferait revivre l’idéal de son enfance. Revenir les mains vides a peut-être été la déception la plus chanceuse de sa vie, lui faisant réaliser que la seule façon de retrouver le goût du pain traditionnel de sa jeunesse était de le recréer de mémoire. Ainsi, Le Pain Quotidien est né de sa quête d’un goût familier. 

Le premier Pain Quotidien

16, Rue Dansaert à Bruxelles, Belgique

Le premier restaurant Le Pain Quotidien a vu le jour à Bruxelles en 1990, et en quelques mois dix autres boutiques ont ouvert, servant tous les pains classiques et rustiques avec lesquels Alain avait grandi. Sept années plus tard, Alain réalise son rêve d’ouvrir aux Etats-Unis avec une première boulangerie située sur Madison Avenue à New York. Aujourd’hui, sa vision d’un pain frais artisanal est devenue une tradition pour les voisins et amis des 200 restaurants Le Pain Quotidien à travers le monde. 

« Mon idée était simple, avoir un endroit où je puisse me sentir à la maison… loin de ma maison. »

Alain